Educatelier

L’estime de soi de nos enfants passe par…

Nous avons tous besoin de reconnaissance, d’amour et d’être encouragé dans nos choix et nos prédilections. L’estime de soi, c’est l’image que l’on associe à sa personne, une appréciation de sa propre valeur “je suis valable”. La confiance en soi est la croyance en ses capacités, elle réside dans le potentiel de nos actions “je suis capable”. L’amour de soi, c’est accepter qui on est à travers nos failles et nos défauts, c’est reconnaitre notre juste valeur avec bienveillance, s’approuver et se dire “oui”.

"Je suis capable, je suis valable et je suis digne d'amour"

Ce mantra a été mon guide dans mes périodes de doute, pour reprendre confiance, je répétais et j’écrivais cette phrase chaque jour pour nourrir un besoin d’estime et confiance.

Clé 1 : Prendre soin de sa personne, s'aimer soi

Quand on est parent, prendre soin de soi, apprendre à s’aimer et à être tolérant envers soi est un socle nécessaire pour nourrir l’estime de nos enfants.

Nous sommes des modèles, des humains imparfaits certes mais dignes d’amour. Pour aider un enfant à se percevoir positivement, il a besoin que son parent soit positif envers lui-même. Cela signifie que l’on montre à l’enfant que malgré les difficultés, on trouve des alternatives “c’est difficile mais je sais comment y arriver”, on s’auto-encourage “courage, j’y suis presque, j’ai déjà fait la moitié…”, on accompagne l’enfant vers des solutions réalisables “ranger, c’est toute une organisation, j’aime bien commencer par mon bureau, ensuite…”, on valorise l’erreur comme une source de progrès “soit je gagne, soit j’apprends”, on prend du temps pour s’épanouir dans des activités qui ressourcent notre vie “ce qui m’apporte du plaisir, c’est quand j’écoute de la musique, quand je danse…” “et toi ? de quoi as-tu besoin pour te sentir bien ?”

Clé 2 : Encouragez-les

Les enfants attendent nos réactions dans leurs actions quotidiennes, nous nous focalisons souvent sur les petits échecs et oublions d’encourager ce qui est pris pour acquis mais qui restent des réussites qui méritent d’être reconnues.

Ils ont besoin de prendre conscience qu’ils peuvent y arriver, c’est dans nos paroles que nous les aiderons à développer la confiance en soi : « je crois en toi, tu en es capable, tu as déjà réussi, souviens toi, et si tu n’y parviens pas du premier coup, rappelles-toi aussi, tu as le droit d’essayer plusieurs fois, c’est comme apprendre à marcher ou à faire du vélo… »

Clé 3 : 1 reproche / 3 compliments

L’autorité parentale est omniprésente, quand nous essayons de créer du lien avec nos enfants, de s’intéresser à eux, de passer du temps de qualité avec eux, on est vite rattrapé par nos obligations parentales, on ne peut pas s’empêcher de leur rappeler les règles, nos attentes et cadrer leurs comportements. Oui, c’est notre rôle aussi mais choisissons les bons moments. La fonction de “père-mère” est nécessaire pour apporter des repères normés alors que celui de “papa-maman” est utile pour créer une relation forte affective et conviviale. C’est dans cette fonction que nous devons “complimenter, encourager et que nous remplirons leur réservoir “d’amour, d’estime et de confiance”.

Complimenter mais pas n’importe comment. Il arrive que les compliments élogieux ajoutent une pression aux enfants qui ressentent le devoir de renouveler « l’exploit » pour être reconnu “Tu es formidable” “Tu es le meilleur”.

Soyez observateur, descriptif et sensible à l’effort de vos enfants. Parlez de vos ressentis. “J’aime beaucoup quand tu me parles aussi gentiment” “J’ai vu comme tu t’es appliqué pour faire ce dessin, tu y a passé du temps” “C’est agréable de voir que tu as commencé à trier tes affaires, il ne te reste plus qu’à…” “J’ai aimé joué à ce jeu avec toi, ce n’est pas facile de perdre, on peut se dire bravo à tous les 2”.

Et quand nous sommes tentés de faire des reproches à notre enfant, compensez… et rappelez-lui ses victoires passées, montrez-lui que vous lui faites confiance pour redresser une situation, dites-lui que vous savez ce qu’il vaut “ce que j’apprécie chez toi, c’est quand tu proposes ton aide, c’est quand tu es à l’écoute, quand tu reconnais tes erreurs et que tu acceptes de recommencer …”

Livres recommandés pour nourrir l’estime de l’enfant.

“Soar”: un dessin animé sur la CONFIANCE EN SOI et en AUTRUI entre Miyazaki et Le Petit Prince

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut