Educatelier

Les bonnes habitudes pour le sommeil des enfants

“Plus doux sera le nid, plus fortes seront les ailes”

LE SOMMEIL DIT "NORMAL"

La mélatonine est l’hormone qui va permettre à l’enfant de s’endormir, à partir du moment où l’enfant a compris qu’il était dans sa routine du soir, son cerveau va sécréter naturellement l’hormone nécessaire à son endormissement, s’il n’y a pas de routine, c’est difficile pour l’enfant d’aller se coucher.

LES 3 CLÉS POUR ACCOMPAGNER L'ENFANT DANS LE SOMMEIL

CLÉ 1 : CRÉER DES ROUTINES

 LES ROUTINES : Qu’est-ce qu’une routine efficace ? C’est une routine qui est exempte de télévision le soir car l’écran va activer le cerveau pendant au moins 1h après la fin du visionnage. Recommandation : Pas d’écran au moins 1h00 avant l’heure du coucher.

 Une routine efficace c’est une routine qui va se faire dans le calme, dans la douceur avec des lumières tamisées et avec un niveau sonore diminué.

 Une routine va se faire tous les jours dans le même ordre, les séquences de comportement se répètent, exemple : après la douche-bain, ce sera le pyjama, après le pyjama ce sera le brossage de dents…  Il n’est pas nécessaire d’être inflexible sur des horaires, on se centrera sur le respect des étapes .  Éviter le stress du timing « à 18h20 on fait le bain, à 18h35 on sort du bain, à 18h40 …

L’idée c’est simplement de mettre toujours les mêmes étapes dans le même ordre.

Un jour, si vous avez envie d’allonger le temps du bain ou le temps de l’histoire, ce n’est pas un problème, votre enfant n’a pas la notion du temps mais il apprendra à se repérer dans la succession des activités = ROUTINE

 

CLÉ 2 : CO-CONSTRUIRE LES ROUTINES AVEC L'ENFANT

La séquence d’étapes à faire est celle qui correspond à VOTRE quotidien, ce sera Votre meilleure routine.

Pour faciliter les routines, IMPLIQUEZ l’enfant, utiliser des pictogrammes pour imager les routines (doc à télécharger), vous pouvez aussi faire dessiner la routine à votre enfant ou par prises de photos (demander à l’enfant de faire “comme si” à chaque étape, prenez -le en photo, imprimez et affichez) pour illustrer chaque étape de la routine pour que votre enfant puisse savoir quelle est la prochaine étape et les placer l’une à la suite de l’autre.

Il pourra déplacer une pince à linge ou un repère au fur et à mesure des étapes.

Cela va MOTIVER l’enfant et développer son AUTONOMIE. En plus d’avoir un repère visuel sur la routine, on va amener l’enfant à être beaucoup plus autonome et beaucoup plus RESPONSABLE, on permet à  l’enfant d’être en contrôle de sa routine.

Un enfant qui n’aime pas aller se coucher, c’est un enfant qui a l’impression de perdre le contrôle sur la situation. On ne veut pas que le sommeil soit vu comme quelque chose de négatif, c’est important de rendre ce moment positif, il peut être ludique mais le soir plutôt dans le calme et dans l’harmonie.

CLÉ 3 : UNE ROUTINE EFFICACE et POSITIVE

1- Éviter de se servir de la routine du coucher ou la chambre comme une PUNITION ou une MENACE.

Si l’enfant ne gère pas son comportement car il est fatigué, inutile de le menacer, agissez, dites simplement « il est temps d’aller se coucher », regarder la montre et dites « oh il est déjà… le train du sommeil va arriver »

2- Utiliser un TIME TIMER : cela aide visuellement à comprendre le temps qu’il reste. Jusqu’à 8 ans, « L’enfant ne comprend pas quand on dit « il te reste 2 min »

3- RESPECTER LES ÉTAPES DE RITUELS : Rendre obligatoire chaque étape de la routine même face au mauvais comportement de l’enfant. Ex : privé d’histoire. La routine rassure et apaise l’enfant. Entre 2 et 5 ans, le cerveau n’est pas assez mature, la guidance de l’adulte va aider à gérer ses difficultés grâce aux routines.

Les routines remplissent le « réservoir d’amour » de vos enfants.

4- ANNONCER, expliquer les changements dans la routine, ce soir, on fait un changement exceptionnellement car on a de la visite …

5- PRENDRE SON TEMPS- On évite de montrer qu’on veut se débarrasser de ce moment, être expéditif. Faire de ce moment un temps d’échange, un moment d’affection et d’attention dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut