Partagez cette fin d’année de souvenirs marquants

(jeu à télécharger)

Jouez à vous remémorer les moments clés de l’année passée en famille !

Ces fêtes quelles soient en petit comité ou avec toute la famille réunie, peut être en mode confiné …

Comment souhaitez-vous passer ces moments pour que chacun profite de ce temps ensemble ?

Créer des opportunités de partager vos souhaits, de jouer, échanger sur vos envies, vos rêves et vos plaisirs de l’instant présent avec ce jeu de cartes édition spéciale « Noël ».

Activité pour remplir le réservoir positif avant la rentrée :

Faire face au stress de la reprise, profiter d’un week-end positif à la fin des vacances pour revivre les bons souvenirs et dissiper les moins bons, c’est important pour apprendre à positiver, relativiser et se préparer avec sérénité à la rentrée (jeu à télécharger)

Les vacances sont des opportunités pour les enfants de lâcher prise, jouer, s’aérer, partager du temps en fratrie, en famille, réviser à son rythme pour ouvrir le dialogue, développer de nouvelles compétences, explorer, expérimenter, varier les activités et aussi s’ennuyer pour stimuler sa créativité.

Comment parler de nos souvenirs de vacances de manière ludique ?

Jouons avec les cartes qui font parler, partageons des souvenirs, apprenons à pardonner et à se dire des mots doux pour se donner du courage.

Une boite à cartes à piocher lors de moments qui rassemblent, un début ou une fin de repas, un apéro jeu, un goûter ludique…

Recettes Halloween

Faciles et délicieuses pour fêter une journée à thème …exquise :

Number 1 : tarte au potimarron de Marie
Number 2 : les doigts de sorcières
Number 3 : cocktails vampires

Au programme :

  • séance habillage et maquillage
  • atelier cuisine : préparation de la tarte au potimarron, cocktail de jus de vampires et doigts de sorcières
  • pause musicale : préparation d’une table à thème : chapeaux, araignées, bonbons, serviettes citrouilles…
  • pause lecture : on dévore chacun à son rythme les livres empruntés à la médiathèque…
  • défilé en musique, projecteur en vue … on filme
  • repas festif en famille

Happy Holidays Planning

(à télécharger)

Comment organiser les vacances des enfants pour partager du temps avec eux, se détendre, réviser et s’amuser ?

Concilier détente, partage, amusement et révisions, c’est possible avec une peu d’organisation, du lâcher prise sans oublier du temps pour soi. Il est essentiel de faire des pauses et s’octroyer des moments de calme, des activités de plaisir et de bien être pour recharger notre réservoir d’énergie.

Proposer des idées à plusieurs pour favoriser la complicité et le dialogue mais aussi en solo : séparer de temps en temps les fratries pour permettre à chaque enfant de s’occuper seul et développer sa créativité. Vous profiterez de temps calme pour vous aussi !

Télécharger la version imprimable ainsi que notre modèle complété de notre semaine de vacances Halloween !

Votre planning peut se faire à votre initiative ou en concertation en famille en suggérant des idées. La boite à idées peut d’ailleurs se faire avec les enfants en écrivant ensemble des activités qu’on aime faire seul et à plusieurs par catégorie de couleur pour « s’amuser », « se détendre », « réviser » et « partager ».

Des papiers idées de couleurs dans une boite ou des mots colorés sur un dessin représentant une boite ou un pot fera l’affaire … On répartit les suggestions sur la semaine en équilibrant les catégories de couleurs et on profite des vacances ! Si le planning n’est pas respecté, pas de stress, on s’inspire et à chacun son rythme et sa musique.

Un soupçon de douceur : activité bienveillante et ressourçante en famille

Connaissez-vous les bienfaits d’une douche chaude ?

Relaxe les muscles, diminue la tension et le stress … alors expérimentez ce moment plein de douceur avec vos enfants. Cette activité ludique consiste à chuchoter à l’oreille d’un membre de la famille des mots doux, encourageants, attentionnés et remplis d’amour.

Idéal le soir avant d’aller au lit pour des rêves doux et enchanteurs.

« Deconnect-break » la danse de l’été !

Faire un « Deconnect-break », c’est comme répéter les pas de danse pour bien mémoriser le move !

« C’est les vacances, je vais souffler !, oui oui, on part en famille, il y a « juste » les enfants à occuper, des repas à préparer, des sorties à organiser…ça va être génial, je vais pouvoir me reposer »

C’est pas déconnant franchement ?

Alors pour vous, les vrais vacances qui déconnectent c’est quoi ? Et pour vos enfants des vacances cool, qu’est ce que ça veut dire ? Et pour votre amoureux, votre conjoint … Vacances ça rime avec bonne Ambiance ?

Trouver l’alchimie pour réussir un « Deconnect-break » en famille, c’est comme suivre la recette de ton plat préféré, si ta recette est compliquée, il te faudra surement t’entrainer ! Si tu choisis l’option « facile et rapide » tu iras à l’essentiel et lâcher prise sera ton meilleur ami !

Quand on part en vacances, THE first step du « Deconnect-break », c’est LA question à poser :

« De quoi as tu besoin pour qu’on passe de bonnes vacances ensemble ? »

Si on n’a pas eu le temps de débriefer pour parler de nos bonnes supers mégas vacances sans prises de tête, pas grave, il n’est jamais trop tard.

En voiture, pour faire passer le temps, vous connaissez tous le jeu de « Devine mon animal », si comme moi, vous aimeriez un peu de diversité, essayez « Devine mon kif des vacances » ou encore « Devine ce que j’adore faire à la mer ? » « À ton avis, de quoi j’ai besoin pour être bien ? »

La chorégraphie continue ! Le bal des questions-réponses est ouvert :

« Pour tes vacances, tu es plutôt grande aventure, hôtel chic, camping sauvage ou voyage culturel ? »

« Quelles ont été les meilleures vacances de toute ta vie ? »

« Cite 3 choses que tu aimes faire dont tu ne te lasses jamais »

Enfin, il arrive qu’on ne soit pas syncro comme tous les apprentis danseurs et autant vous dire que le « Deconnect-break » demande de mettre un peu d’eau dans son vin et des glaçons dans son coca ! « Take it easy », on se détend et on apprend à être tolérant en respectant les besoins de chacun.

Si on accepte de partager ses besoins-plaisirs, des temps de calme et des temps d’ambiance, alors acceptons ceux des autres. Quand Louise a besoin de faire une sieste farniente 30min même si elle a 40 ans ! Alors Philibert acceptera de mettre sa musique sur enceinte à un autre moment pour respecter le besoin de calme de sa douce mère.

La danse, c’est comme la musique et la cuisine, elles se déclinent en une multitude de styles, il faut de la diversité pour partager un max ! Les goûts et les couleurs ça ne se … pas en vacances alors TOLERANCE !

Ajoutez-y des couleurs pour émoustiller les papilles, chacun peut faire découvrir sa spécialité en musique, en cuisine, en activité… de quoi rendre vos journées plus rythmées.

Connaissez vous le jeu des choix ?

Chacun écrit sur un papier une activité qu’il aimerait organiser et partager avec les autres, on mélange, on tire au sort une proposition différente chaque jour et surtout on la vit en famille, tout le monde s’y met et fait l’activité, un bon moyen de permettre à chacun d’y mettre du sien et de partager des passions distinctes tous ensemble.

Bientôt il y aura encore et encore plus d’astuces à découvrir, restez connectés…à l’essentiel !

Recette des sacrés numéros pour réviser avec les petits et les plus grands

Pour les petits, former des chiffres, des lettres, des mots et pour les plus grands : convertir les quantités et retrouver les ingrédients mystères.

A toi de deviner les ingrédients mystères… et convertir les quantités en grammes
tableau de conversion pour t’aider : g. hg. dag. g. dg. cg. mg.
Bravo tu as découvert les ingrédients mystères et tes conversions réussies ! A toi la recette maintenant !
On façonne des formes, des chiffres, des lettres… on laisse reposer et on décore
…Une lettre a disparu ! A toi de la retrouver …

Bonne dégustation !

« Viser la lune ou les étoiles pour développer l’estime de soi en famille »

Un atelier créatif afin de cultiver l’estime de soi, une activité pleine de ressources et de variantes à vivre en famille.

Arbre de vie de 6 à 99 ans

Mettre en valeur ses forces et ses talents :

1- 🌿Prise de conscience et partage : jeu educatelier “se connaître” pour partager les moments de vie positifs

2- 🎨🖍activité créative pour expérimenter : dessiner son arbre 🌳 de vie 💖 (symbolique des racines, sol, tronc, branches, feuilles et cime la lune et les étoiles)

3- Pour aller plus loin 🚀: comment faire un arbre de vie avec les enfants, un arbre de vie en famille pour rechercher le lien qui nous unit et les différences qui nous rassemblent.

…Parce que vivre soi même en tant que parents ou éducateurs, des expériences de mise en pratique, s’imprégner des bienfaits ressentis lors d’ateliers créatifs et de réflexion est un vecteur puissant pour les partager à son tour avec des enfants.

Dans ma démarche d’accompagnement en éducation, je privilégie d’abord la prise de conscience des parents/ éducateurs en leur faisant vivre et partager des réflexions, des créations, je les encourage ensuite à explorer des outils en famille pour cultiver le lien et rehausser l’estime de soi.

L’arbre de vie peut se faire dans un cahier, sur une feuille petit ou grand format, en relief ou en 3D, chacun l’exprime comme il le sent quand c’est le moment de se voir grandir de nos racines jusqu’à la cime, je dirai même jusqu’à la lune… car il est si bon d’être « dans la lune » en s’octroyant un temps d’évasion spirituelle, revivre des pensées et émotions passées, réaffirmer nos valeurs, valoriser nos compétences et nos forces, visualiser nos envies, nos rêves, nos projets et enfin vivre avec gratitude des accomplissements et les cadeaux de la vie.

« C’est quand on se plante qu’on pousse »

Les rôles qu’on joue entre frères et sœurs, comment en sortir ? (Jeux à télécharger)

Cultiver le lien dans la fratrie de façon ludique, permettons-les de se découvrir dans leurs habitudes, leurs goûts à travers le jeu et la communication. Vous trouverez des jeux à télécharger pour apprendre à mieux se connaître et mieux s’affirmer pour devenir celui ou celle qu’il/elle a besoin d’être.

« S’il est comme ci, je serai comme ça »

Pourquoi les enfants jouent-ils des rôles ? Avons-nous besoin de sentir que chacun de nos enfants est spécial ? « Tu es bonne en lecture, ta sœur est bonne en maths et ton frère est bon en art »…

En essayant de leur donner une identité propre, n’enfermons-nous pas nos enfants dans des rôles qui au contraire les empêcheraient de construire leur propre identité ?

Les enfants eux-mêmes peuvent s’attribuer un rôle pour rechercher amour, attention, approbation, un rôle qui peut aussi être entretenu par l’entourage, les frères et sœurs, voisins, écoles…

« Libérer les enfants pour leur permettre de changer » c’est le sujet que traite le 5ème chapitre du livre « Frères et sœurs sans rivalité »d’Adele Faber et Elaine Mazlish.

C’est un thème que je vous propose d’expérimenter en atelier à l’aide de jeux de rôles, de supports théoriques, de vidéos des habiletés de communication pour illustrer des pistes, outiller votre quotidien de parents afin d’apaiser les relations en frères et sœurs.

Aider les enfants à se détacher des rôles pour mieux s’affirmer, aider l’entourage à voir un enfant différemment

Acceptez le fait que vos enfants puissent ne pas s’aimer et nourrissez le lien qui les unit

Dans l’ouvrage « Frères et sœurs, de la rivalité à la complicité » de Nina Bataille, « contraindre est contre-productif », il est important de laisser les émotions désagréables telles la haine, la colère, la rancœur s’exprimer. En étouffant ces émotions, on augmente le sentiment de rejet de l’un envers l’autre. En accueillant ces sentiments pénibles, on permet aux enfants de se voir différemment, on développe l’empathie, cette capacité à regarder les faits du point de vue de l’autre, comprendre l’autre même si on ne partage pas son avis.

Libérez les aînés de la posture du « chef », Nina Bataille explique comment faire respecter la place de chacun en évitant de demander à l’aîné de jouer le rôle des parents. Ce rôle risquerait d’autant plus de légitimer une étiquette de « petite maman » ou « petit papa » souvent peu appréciée des cadets comme on peut des fois entendre « Arrête de me commander, t’es pas ma mère ! » « Arrête de jouer au papa ! » Pour préserver l’harmonie familiale, les parents peuvent rappeler que ce sont eux qui donnent les règles. Et si toutefois un aîné a plaisir à aider un plus petit pour les devoirs par exemple ou pour une tâche complexe, que cette chance de créer un lien fraternel se limite au moment du partage sans rôle à jouer.

Cultivons ce lien en fratrie, offrons des opportunités de dialoguer par le jeu, laissez à porter de main un pot de cartes « lien fraternel » et « se connaître » à table par exemple pour partager des repas en convivialité et générer des occasions de dialoguer pour mieux se connaître et se comprendre.

Ce dernier jeu de l’oie se joue avec des pions et un dé. A chaque case « Décris » les thèmes évoqués, exemple « Décris ta famille »…

Happy Notebook Kids

Une activité créative aussi pour les enfants pour gagner en estime, mieux se connaître, mieux s’accepter, communiquer, croire en ses rêves

Carnet de Gratitude pour enfants

Permettre à l’enfant d’exprimer de manière créative ses ressentis dans un carnet de gratitude personnalisé :

Créer la roue du bonheur en illustrant des moments « Waouh », une roue des émotions et des besoins pour libérer la parole au quotidien « Comment tu te sens aujourd’hui? »à partir du jeu de cartes des émotions, dessiner son réservoir de ce qu’on aime, réaliser une carte mentale de ses qualités/ talents/ fiertés/ accomplissements/ progrès/ évolution de soi …autant d’activités qui permettront à votre enfant de remplir son cahier positif au fil du temps.