« Trouver les mots qui font grandir pour les aider à s’épanouir » Bernadette Lemoine et Diane de Bodman

En lisant cet article, vous découvrirez comment formuler les mots justes que les enfants entendent pour parler de valeurs, de règles en famille (partage de tâches, gestion des écrans…), en société, à l’école, développer l’empathie et prendre conscience des risques en amour, en amitié.

Un livre outils, une mine de formulations clés qui ouvrent au dialogue et à la bienveillance.

C’est une belle découverte que je vous partage grâce à une maman avertie et sensible aux mots justes que nous employons avec nos enfants, nos adolescents entre 8 et 13 ans. Merci à elle et à tous les parents qui m’ouvrent les yeux et m’enrichissent de leurs expériences uniques.

Les auteurs nous accompagnent dans un univers de mots et tournures qui aident les enfants à s’épanouir en famille, à l’école ou en société, à développer l’empathie et la croissance affective

L’enfant en famille « Nous sommes une famille », comment parler de nos valeurs, notre histoire, nos habitudes, notre identité familiale avec nos enfants ? C’est une éloge à la chance et au bonheur d’être une famille, « Aucune famille n’est parfaite et c’est toujours une chance d’en avoir une ! ».

Ce livre vous offre des objectifs, des conseils pratiques et un éventail de mots et de formulations qui encouragent le sentiment d’appartenance, la relation de confiance, la coopération, des astuces et des réponses aidantes aux questions du quotidien : aider l’enfant à trouver sa place dans la fratrie « tu as bien envie de te coucher plus tard comme ta sœur, je le comprends mais … » « c’est vrai qu’on te demande parfois plus de services… » « On ne vit pas seul pour soi, on vit ensemble en s’entraidant ».

Faire comprendre des choix éducatifs en s’ouvrant à la différence tout en approuvant nos valeurs, prendre conscience de la chance qu’on a sans être culpabilisant. « J’entends bien ce que tu me dis et je comprends que ça te fasse envie mais tu sais bien que les familles sont différentes…toi tu bénéficies de …mais peut être pas ton camarade »

Sensibiliser aux risques des écrans tout en leur donnant leur juste place, un défi éducatif à relever !

Comprendre et accepter les limites, c’est aussi équilibrer son temps entre écrans et autres activités, « je te demande cela non pas pour t’ennuyer mais pour te protéger », comme on attache une ceinture de sécurité en voiture, il y a des limites à connaître et à respecter pour se protéger de l’addiction, la violence que peuvent véhiculer internet et d’autres images choquantes.

« Les écrans ont un pouvoir de captation plus importants que tes autres jeux (ballon, livre, jeux de société…)«  « Plus les écrans stimulent les attentions qui te captent, moins tu seras capable de développer une autre type d’attention : la concentration »

Pour gérer l’utilisation d’un écran, trouvons des compromis et rédigeons ensemble les consignes d’utilisation, avant l’acquisition d’un téléphone portable ou pour réguler son usage, harmonisons certaines règles : le soir, les téléphones sont réunis loin des chambres dans un panier commun et éteints.

Et rappelons à nos enfants que S’ENNUYER est une fabuleuse opportunité de maturer le cerveau et développer la créativité !

L’enfant à l’école : lieu de découvertes et d’expériences où notre implication à encourager le développement de la personnalité de l’enfant s’allie à des nouvelles responsabilités ( la persévérance, l’investissement, l’autonomie). « le résultat de tes efforts et ta persévérance te rendront heureux et fier »

Grandir intellectuellement « Tu trouves normal de manger pour que ton corps grandissent, il est tout aussi normal de nourrir ton intelligence pour qu’elle se développe » « La mémoire est un muscle, et tout muscle a besoin d’exercice et d’entraînement » et surtout éviter l’éloge du perfectionnisme, « ah, tu n’as eu que 16 ? » « Peux mieux faire… »

Rassurer l’enfant différent, s’assurer qu’il est assez nourri et stimulé intellectuellement  » qu’as tu appris de nouveau aujourd’hui ? », le rassurer face au succès et à l’échec « tu as fait du mieux que tu pouvais et tu peux en être fier » ou « tu as fait du mieux que tu pouvais et tu auras d’autres chances » « le chemin et les progrès sont plus importants que les résultats »

Amitié véritable : Lui apprendre à gérer ses amitiés « Qui dit exclusivité dit danger », « un ami c’est quelqu’un avec qui on est heureux d’être soi », discerner mésentente et harcèlement…

Argumenter le port des vêtements « Que penses-tu de cette mode ? qu’aimes tu particulièrement dans ce vêtement, que penses-tu de ceux qui ne portent pas de vêtements de marques ? »

L‘enfant en société : parler respect, tolérance, différence, solidarité, honnêteté, confiance dans nos relations humaines et le rôle indispensable de chacun en groupe, en société. « Chacun est responsable du bien de tous »

Valoriser ainsi les talents individuels pour un bien être collectif, une équipe se compose ainsi d’éléments distincts et indispensables. Aider l’enfant à prendre conscience que l’on s’enrichit dans la différence et la complémentarité.  » Reste qui tu es et laisse-le être qui il est »

Être écoresponsable, c’est aussi réfléchir au fonctionnement de notre société de consommation, « la publicité, la télé, la radio nous tentent partout et tout le temps, il est difficile mais indispensable d’apprendre à résister à tous ces désirs » « Tu peux être heureux même si tu n’obtiens pas ta liste de souhaits, réfléchis à ce que tu as réellement besoin et accepte de te dire des fois non à toi même, c’est cela être aussi raisonnable et c’est important pour limiter notre consommation et préserver notre planète »

Lempathie, c’est se mettre du point de vue de l’autre, sensibiliser l’enfant à la compassion, observer la souffrance de l’autre, appréhender la maladie, la mort, le handicap…

« Je vois que tu es triste, en colère… je te comprends, on a le droit de l’être, moi je me sens… »

« On peut ne pas être d’accord, ne pas comprendre certains choix mais nous devons les respecter »

L’enfant face à lui même : aider l’enfant à assumer ses choix, ses goûts et s’affranchir du regard des autres. « Ce qui compte c’est ce que tu veux toi, tes besoins pour te sentir bien »

Cultiver sa confiance et son estime en explorant ses forces et ses talents. « J’ai remarqué que tu aimais beaucoup faire … » J’apprécie ta générosité, c’est une belle qualité qui te rendra heureux tout autant que ceux avec qui tu le seras »

Observons et encourageons-les à affirmer leur personnalité, leurs qualités et reconnaître leurs fragilités. « tu es libre de faire le bon choix et d’accepter les conséquences », « tu as fait le choix de travailler plutôt que de jouer, c’était frustrant et à présent tu ressens du soulagement et tu apprécieras le temps que tu as gagné pour te consacrer à ton loisir préféré »

L’enfant et la vie affective : l’aider à aimer, éduquer le cœur

Exprimer de la gratitude c’est savoir remercier les cadeaux de la vie, les plaisirs quotidiens. « Chaque fois qu’on te donne ou qu’on fait quelque chose pour toi, il est juste de remercier »

Développer l’empathie, le sens du partage et la générosité. « Que ressens-tu lorsque tu agis ainsi ? », « Je sais que tu es heureux de revenir de cette fête avec des bonbons, que dis-tu de faire 2 heureux en en donnant un peu à ta sœur ? »

Accompagner aux changements de l’adolescence, les rendre attentifs aux bouleversements de l’autre sexe, la pudeur, la place du corps dans son intégrité et savoir se respecter. Parler de l’amour véritable, des différentes manières d’aimer, de l’homosexualité… « l’amour vrai c’est le corps et le cœur qui aiment en même temps » Activité : écris tous les mots sur ce que tu crois être l’amour et la sexualité.

Parler des dangers : « la pédophilie » « il existe des personnes aux comportements malsains, ceux qui essaient de toucher les parties intimes des enfants, il faut résister et fuir au plus vite en hurlant » , « la pornographie » qui reflète une image dégradante de ce qu’est l’amour. « C’est tout ce qui peut abîmer ton corps et ton cœur.« Ces images on peut les voir sur internet mais une fois qu’elles sont dans ta tête il est difficile de les faire disparaître comme la croix qui ferme des fenêtres sur ton écran. Si cela arrive, il faut en parler car l’amour vrai ce n’est pas cela, ce n’est pas sale, c’est beau au contraire. »

Éduquer à la pudeur et à la sécurité « ton corps t’appartient, personne n’a le droit de le toucher ou l’observer sans ton consentement », sécuriser la sortie d’école (en cas de recherches imprévues d’un enfant par un tiers, utiliser un nom de code), « avoir le courage de dire « non »si tu sens que la situation est inconfortable« , activer les contrôles parentaux sur les ordinateurs…

Apprendre à s’aimer et se faire confiance.

Publié par

educatelier

«Si vous vous êtes déjà dit un jour : Il doit y avoir une meilleure façon » ...tout comme moi il y a quelques années, je me demandais bien comment trouver le mode d’emploi dans certaines situations avec mes enfants, mes élèves ...gérer des moments de stress, de crises. Et puis j’ai assisté à des conférences, acheté des livres, participé aux premiers ateliers en communication positive qui ont été révélateurs dans ma relation aux enfants, aux élèves. J'ai enseigné 17 ans en école primaire, je me suis certifiée en Discipline positive dans la classe pour intervenir en tant que personne ressource et favoriser un climat propice aux apprentissages, je me suis formée aux ateliers Faber et Mazlish et aux ateliers APCOMM petite enfance afin d'offrir aux parents et éducateurs des merveilleuses opportunités de grandir avec les enfants. Je prends conscience de l’importance de nourrir cette relation, d’accepter d’être imparfaite, de laisser les enfants expérimenter tout comme nous adultes car c'est quand "on se plante qu'on pousse", savoir se relever de ses erreurs et utiliser une nouvelle méthode de communication plus humaniste et bienveillante. C´est pourquoi je réunis régulièrement parents et professionnels lors de groupes de réflexion, de rencontres thématiques et ateliers éducatifs pour enrichir nos pratiques et échanger nos idées lumineuses...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s